Régionalisme et football font-ils bon ménage ? Les cas basque et corse

Il ne fait nul doute que certaines régions sont beaucoup plus identitaires que d’autres. Et certaines poussent le vice encore plus loin en intégrant les clubs de football dans ce régionalisme comme c’est par exemple le cas de l’Athletic Bilbao. Et il semblerait que le modèle du club basque séduise au moins partiellement le club corse du SC Bastia. Continue reading “Régionalisme et football font-ils bon ménage ? Les cas basque et corse”

Le Bayern Munich détiendrait le meilleur site Internet de football

Alors que de nombreuses études relatives à l’économie et au marketing des clubs sportifs paraissent régulièrement, nous nous sommes intéressés de près à une étude espagnole relative aux sites Internet des clubs sportifs engagés en Ligue des Champions. L’occasion de voir que le titre est pour le Bayern Munich alors que Marseille, Anderlecht ou Vienne font partie des mauvais élèves. Continue reading “Le Bayern Munich détiendrait le meilleur site Internet de football”

Le naming va-t-il s’imposer en France ?

Allianz Arena à Munich, Emirates Stadium pour Arsenal, Iberostar Estadio à Majorque, Energi Nord Arena à Aalborg, Kyocera Stadion à La Haye, Tele2 Arena à Stockholm… les stades européens se laissent de plus en plus tenter par le naming. Et les clubs de football français commencent à suivre le mouvement, même si la pratique peine plus à faire sa place dans l’hexagone. Continue reading “Le naming va-t-il s’imposer en France ?”

Les faibles salaires des footballeurs

Les média s’insurgent régulièrement contre les salaires indécents des joueurs de foot et on peut comprendre que le Français moyen trouve anormal de gagner des millions pour courir après un ballon. Il ne faut cependant pas oublier que les footballeurs ne s’appellent pas tous Zlatan Ibrahimovic ou Radamel Falcao et que la majorité est loin d’être millionnaire. Continue reading “Les faibles salaires des footballeurs”

Le Foot Business va-t-il trop loin ?

On a pu constater ces dernières années un véritable essor du foot business avec une explosion des salaires mais surtout des prix de transferts des joueurs. Le Paris Saint Germain et l’AS Monaco en ont donné une belle illustration cet été mais ils sont loin d’être les seuls, certains clubs russes, qataris ou encore chinois promettant des sommes phénoménales pour attirer de nouveaux joueurs. Continue reading “Le Foot Business va-t-il trop loin ?”

L’Allianz Riviera de Nice : un éco-stade au top de la modernité

Jusqu’à la saison dernière, l’OGC Nice évoluait dans le viellissant Stade du Ray qui, malgré les rénovations successives, n’était même plus conforme aux exigences de la Ligue 1. Le club niçois était autorisé à l’utiliser uniquement grâce à une dérogation de la LFP. Mais ce temps-là est révolu puisque les matchs de la saison 2013-14 auront lieu dans le tout nouvel antre de l’OGC Nice, l’Allianz Riviera. Continue reading “L’Allianz Riviera de Nice : un éco-stade au top de la modernité”

Transfert : Le Paris SG recrute un “jardinier de luxe” pour chouchouter sa pelouse

Pendant toute la période du mercato, agents, joueurs de foot et entraîneurs sont particulièrement fébriles, impatients de savoir comment les choses vont évoluer pour eux la saison prochaine. Mais ils ne sont pas les seuls concernés par cette période si sensible. Des individus quasi invisibles que l’on oublie souvent et qui sont pourtant réellement indispensables au bon déroulement d’une saison de football sont également l’objet de transferts prestigieux.

Continue reading “Transfert : Le Paris SG recrute un “jardinier de luxe” pour chouchouter sa pelouse”

La Ligue 1 trop dépendante des droits TV ?

Alors que la Ligue 1 souffre souvent de la comparaison avec la Première Ligue, la Liga, le Calcio ou même la Bundesliga, force est de constater que le chiffre d’affaires du championnat français est totalement dépendant des droits audiovisuels.

En effet, à l’heure actuelle, ce sont près de 60% du CA de la Ligue 1 qui proviendraient des droits TV. Si le cas est sensiblement similaire pour le Calcio, force est de constater que la Liga mais surtout la Première Ligue et la Bundesliga ont trouvé d’autres sources de recettes. Continue reading “La Ligue 1 trop dépendante des droits TV ?”

La presse, amie ou ennemie des joueurs de football ?

A l’heure où l’attitude de Samir Nasri après avoir inscrit le but de l’égalisation contre l’Angleterre (il a vivement invité le journal L’Equipe à « fermer sa gueule ») a fortement choqué les fans de football, que peut-on réellement en penser ?

En réalité, comme une partie du grand public, il est possible de comprendre que Samir Nasri ait voulu défendre son honneur mais également ses proches contre une presse spécialisée qui lui était peu favorable ces dernières semaines. Après tout, cela est humain et beaucoup agiraient sans doute de la sorte dans des situations similaires. Mais tout le monde n’est pas joueur de football professionnel…

En effet, être joueur professionnel comme l’est le milieu offensif de l’Equipe de France, c’est certes gagner beaucoup d’argent mais c’est aussi être fortement exposé. Et ça, c’est tout à fait normal tant les sommes circulant dans le milieu du football sont pharaoniques. Aussi, un joueur professionnel se doit d’être exemplaire et ceci même lorsqu’il est en pleine tourmente.

De plus, si la presse française (en particulier l’Equipe) est souvent pointée du doigt, elle reste tout de même très « gentille » par rapport à ses voisines européennes et en particulier la presse anglaise qui ne rate pas les joueurs dès lors qu’une information sérieuse (voire même des rumeurs) les met en cause.

Enfin, il ne faut pas oublier que la presse (TV, presse écrire, web) contribue pleinement à faire du football le sport le plus populaire de la planète et qu’elle a un rôle sans cesse prépondérant de gouvernance du milieu sportif. D’ailleurs, n’est-ce pas la presse elle-même qui a médiatisé à outrance l’attitude de Nasri à son égard ? Une preuve supplémentaire que la presse aura toujours le dessus et ceci quelles que soient les situations…

Un point sur les décisions de la DNCG pour la saison 2012-2013

BallonEurosA la date d’aujourd’hui, plusieurs clubs sont déjà passés devant le « gendarme du football français » afin de faire un bilan de leur santé financière. Si pour certains tout va bien, pour d’autres, la préparation de la saison prochaine débute mal. Petit état des lieux des décisions déjà rendues par la DNCG depuis la mi-mai.

Rien à signaler : US Créteil Lusitanos (National), EFC Fréjus Saint Raphael (National), Le Poiré sur Vie VF (National), FC Martigues (National), Red Star 93 (National), UJA Alfortville (CFA), MDA Chasselay (CFA), JA Drancy (CFA), US Dunkerque (CFA), AS Lyon Duchère (CFA), Marseille Consolat (CFA), Stade Plabennecois (CFA), Vendée Fontenay Football (CFA), Vendée Les Herbiers (CFA), FC Villefranche (CFA)

Encadrement de la masse salariale : Aviron Bayonnais (National), AS Beauvais Oise (National), SR Colmar (National), US Luzenac (National), US Orléans 45 (National), FC Rouen (National), AC Amiens (CFA), FCM Aubervilliers (CFA), AFC Compiègne (CFA), Hyères FC (CFA), FC Mantois (CFA), AS Moulinoise (CFA), US Raon l’Etape (CFA), Rodez Aveyron Foot (CFA), SO Romorantin (CFA), O. Saumur (CFA), Villemomble SF (CFA), ES Viry-Châtillon (CFA), AS Yzeure (CFA)

Autorisation d’accession en CFA + Encadrement de la masse salariale : Stade Bordelais (CFA2), Chambly (CFA2), Grenoble (CFA2) Saint Malo (CFA2), Trelissac (CFA2)

Limitation du recrutement : GSI Pontivy (CFA)

Mise en délibéré : US Moissy Cramayel (CFA), RC Strasbourg (CFA2)

Interdiction d’accession en CFA : FC Montceau Bourgogne (CFA2), US Roye-Noyon (CFA2)

Exclusion des championnats nationaux : RC Besançon (National), Pacy Vallée d’Eure Football (CFA)

Les primes de victoires pour l’Euro, indécentes ?

Ce n’est pas d’aujourd’hui que l’on sait que le football est un milieu où il y a de l’argent, beaucoup d’argent même.  Néanmoins, comme à chaque grande compétition internationale, le thème des primes de victoire fait polémique. Il faut dire qu’à l’heure où beaucoup de Français se serrent la ceinture pour finir les mois, les joueurs de l’Equipe de France se verront eux récompenser d’un chèque de 320 000€ chacun s’il remporte l’Euro 2012.

Il est vrai que cette somme paraît disproportionnée lorsque l’on connaît la situation économique de l’Europe. Mais, comme l’avoue la Fédération, les gains de cette dernière en cas de victoire (image et revenus sponsors principalement) seront tels que la rémunération des joueurs français ne sera que juste proportion de ce qu’ils ont apporté et ceci même si la somme est colossale.

De plus, nos principaux voisins européens, en particulier l’Espagne et l’Allemagne, proposeront à leurs représentants des sommes similaires en cas de victoire puisqu’on évoque des primes de victoire d’environ 300 000€.

On comprend donc bien que les primes démentielles proposées aux joueurs puissent choquées mais dans ce cas-là, ce n’est pas le fonctionnement des primes qui faut revoir mais bien le système économique qui gouverne le football et là c’est un autre débat…

Et si la FIFA supprimait les séances de tirs aux buts

Après avoir offert la Ligue des Champions à Chelsea face au Bayern Munich la semaine passée, la séance de penaltys a peut-être vécu ses derniers moments de gloire.

En effet, les dirigeants de la FIFA, l’instance suprême du football mondial, sont semble-t-il en train de plancher sur de nouvelles règles pour l’après-prolongation. Celles-ci auraient pour mission de rendre le football plus spectaculaire et d’éviter qu’un titre se joue sur une séance de tirs aux buts.

Des préconisations devraient être rendues en 2013 quant à la possibilité ou non de pallier aux séances de tirs aux buts. Nous saurons alors si nous aurons la chance de vivre des séance de penaltys épiques encore longtemps.

Wolverhampton, le dindon de la farce ?

Alors que la saison a été des plus éprouvantes pour les loups de Wolverhampton, derniers de Premier League, ceux-ci peuvent tout de même se dire que si le fair-play financier était respecté par tous les clubs anglais, il n’en serait pas là.

En effet, à l’heure où le nouveau champion, Manchester City, enregistre des pertes supérieures à 200 millions d’euros alors que d’autres clubs tels Manchester United, Arsenal ou encore Fulham remboursent, chaque année, des dettes avoisinant les 300 millions d’euros, Wolverhampton était cette année le seul club avec Stoke à avoir des finances saines.

La preuve que le respect des règles financières n’est pas un gage de succès chez nos voisins britanniques.

Le Real Saragosse sort de la tourmente financière

Placé en redressement judiciaire l’été passé à cause d’une dette de 110 millions d’euros, le Real Saragosse vient d’apprendre une excellente nouvelle. En effet, la juge du tribunal des affaires commerciales en charge du dossier vient d’accepter la proposition d’un échéancier de remboursement. Cette décision permet donc au Real Saragosse de respirer un peu mieux à l’heure  où l’ultime journée de la Liga scellera le sort du club (maintien ou relégation).

Négociation des droits TV de la Ligue 2

Alors que la chaîne cFoot disparaîtra à l’issue de la saison 2011-2012, les droits TV de la Ligue 2 ont fait l’objet d’un récent appel d’offres.

Selon nos informations, seulement deux chaînes auraient répondu à l’appel et ainsi soumis une proposition avant la date butoir fixée à aujourd’hui 12h00. Ainsi, l’année prochaine, ceux qui voudront suivre la Ligue 2 devront avoir Eurosport, chaîne du groupe TF1 ou bien Be In Sport, chaîne du groupe Al-Jazeera Sport, le dépouillement des offres devant décider à quel diffuseur reviendront les droits TV de la Ligue 2 l’année prochaine.