Vers une Coupe du Monde à 40 pays ?

Alors que la prochaine Coupe du Monde au Brésil en 2014 reprendra la formule vue lors des dernières éditions, Michel Platini tout comme Sepp Blatter ont récemment affirmé qu’une place plus importante devrait être accordée aux confédérations asiatiques et africaines.

 

On le sait, même si la Coupe du Monde est par essence une compétition mondiale, l’Europe et l’Amérique du Sud ont toujours été les continents les mieux représentés. Avec 5 voire 6 qualifiés (selon que l’Uruguay se qualifiera ou non à l’issue de son barrage contre la Jordanie), l’Amérique du Sud fait figure de continent privilégié puisque il ne compte que 10 pays. Les Européens, avec 14 pays qualifiés, sont eux aussi bien représentés. Du moins beaucoup plus que les continents africains et asiatiques…

 

Si certains argueront que la Coupe du Monde doit rester un évènement où s’opposent les meilleures équipes du monde, d’autres considèrent aujourd’hui anormal que la CAF, qui compte le plus d’associations membres, n’ait droit qu’à cinq places à la Coupe du Monde. Il en va de même pour l’Asie et à moindre titre pour l’Amérique du Nord et l’Océanie.


Aussi, face à ce constat important pour la planète foot, la FIFA pourrait réfléchir à convier dans le futur non plus 32 pays mais bien 40 nations, les huit places supplémentaires étant attribuées au football africain et asiatique. Et aux dires de Michel Platini, des études auraient déjà été réalisées en ce sens et il serait possible d’organiser une Coupe du Monde à 40 pays (8 poules de cinq équipes) en trois jours seulement de plus que l’actuel format.

 

Alors, verra-t-on un jour davantage d’équipes encore prendre part à une phase finale de Coupe du Monde ? La réponse est entre les mains des dirigeants du football à l’échelle mondiale…

Laisser un commentaire