Vers une centralisation de la commercialisation des espaces publicitaires des clubs de foot ?

Alors que l’on a beaucoup évoqué ces dernières heures la renégociation des droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2, l’optimisation des revenus des clubs de football passe également par une recherche accrue de nouveaux sponsors. C’est d’ailleurs dans ce cadre que l’UCPF a mis en place un projet de centralisation de la commercialisation des espaces publicitaires.

 

Parce que les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 ont besoin de toujours plus d’argent pour pouvoir rivaliser, l’Union des Clubs Professionnels de Football a présenté un projet qui viserait à confier à une seule et même régie la commercialisation des espaces publicitaires de tous les clubs. D’ailleurs, le nom de la régie est déjà connu puisque il s’agirait d’Omnicom Media Group.

 

Selon Bruno Belgodère, Directeur Administratif et Financier de l’UCPF, cette centralisation aurait vocation à faire des clubs professionnels de football un média à part entière puisque les annonceurs pourraient profiter de la jolie exposition offerte par la panneautique, les écrans géants, les supports digitaux mais également les vidéos réalisées par les clubs.

 

En revanche, cette commercialisation globale des espaces publicitaires pourrait faire peur aux partenaires locaux et indirectement nuire quelque peu à l’identité de certains clubs même si l’on imagine mal l’UCPF privé les clubs professionnels de leur enracinement dans l’économie locale.

 

De plus, le projet pourrait prendre du plomb dans l’aile puisque les gros clubs du championnat (Paris SG et Monaco) de Ligue 1 envisageraient de ne pas s’allier à ce projet estimant que leur politique commerciale est déjà un bon mix entre revenus du sponsoring et image. De même, les Girondins de Bordeaux qui peuvent déjà compter sur la régie de M6 ne seraient guère intéressé.

 

Or, sans la présence des gros clubs, certains annonceurs pourraient être refroidis pour adhérer à ce projet. Autant dire que l’UCPF va devoir être convaincant pour que cette centralisation de la commercialisation des espaces publicitaires se mette en place.

Laisser un commentaire