Un mouton pour la Ligue des Champions

Le Shakter Karagandy est le premier club kazakh à accéder aux barrages de la Ligue des Champions et le club espère aller le plus loin possible dans la compétition grâce à une tradition qui leur a déjà porté chance : le sacrifice de mouton.

 

Au Kazakhstan, pays à majorité musulmane, sacrifier un mouton est un gage de chance avant un grand événement. C’est pour cela que lundi dernier, le club du Shakter Karagandy a commencé son entrainement par ce rituel porte-bonheur sur sa pelouse afin de préparer sa rencontre face au Celtic Glasgow. Une tradition qui leur a réussi puisque les Kazakh se sont imposés 2 buts à 0 face aux Ecossais, à la surprise générale.

 

Ce sacrifice d’avant-match n’a cependant pas été du goût de tout le monde : les défenseurs des animaux de la PETA se sont insurgés contre cette pratique qui n’aurait pas sa place dans le monde moderne et encore moins sur un terrain de football. Le président de la PETA a donc demandé à Michel Platini, président de l’UEFA, d’infliger des sanctions au club kazakh contre ce folklore « scandaleux ».

Laisser un commentaire