Un futur joueur de Sheffield United, Ched Evans, pourrait évoluer avec un bracelet électronique

Sheffield-United

Dans la vie, certains commettent parfois de grosses erreurs mais cherchent coute que coute à se faire pardonner. C’est le cas du gallois Ched Evans qui, deux ans après une condamnation pénale pour viol, pourrait retrouver dès le mois d’Octobre les pelouses de Championship sous le maillot de Sheffield United.

 

Depuis quelques jours, les supporters du club anglais de Sheffield United (D2 Anglaise) grondent contre la direction de leur club chéri jugeant que les dirigeants du club commettent une grave erreur en acceptant de réintégrer à leur effectif le Gallois Ched Evans.


En effet, l’attaquant est bien connu du public de Sheffield où il a déjà évolué, avec brio, pendant un peu plus de deux saisons. Aussi, si les fans ont fait circuler une pétition contre le retour d’Evans (60000 signataires à ce jour), ce n’est en aucun cas parce qu’ils jugent que l’attaquant n’a pas le niveau mais simplement parce que celui-ci sera en liberté conditionnelle.

 

Et oui, le jeune attaquant a été reconnu coupable de viol en 2012 et a écopé d’une peine de prison de 5 ans. Exemplaire en prison, il a pu bénéficier d’une liberté surveillée conditionnée par un emploi. En tant que footballeur professionnel, doué qui plus est, Ched Evans a donc été logiquement courtisé par son ancienne formation, Sheffield United, qui a accepté de le réintégrer à son effectif.

 

Or, l’idée pour les fans de voir un « violeur » porter le maillot de leur club et évoluer avec un bracelet électronique sur la pelouse ne semble pas du goût de tous. Reste donc maintenant à savoir si les supporters parviendront à faire infléchir la direction de leur club ou bien si le club de Sheffield United évoluera cette saison avec Ched Evans et son bracelet électronique.

Laisser un commentaire