Un boycott européen de la Coupe du Monde 2018 en Russie est possible !

RUSSIE-2018

Alors que la prochaine Coupe du Monde de Football sera organisée en Russie à l’été 2018, voilà que la récente « agression » de l’Ukraine par la Russie pourrait tout remettre en cause. C’est tout du moins l’une des solutions préconisées à moyen terme pour isoler la Russie si le pays soviétique ne rentre pas dans le droit chemin.

 

On le sait, la géopolitique a des impacts divers et variés et peut naturellement avoir des conséquences sur le sport. Ainsi, l’organisation en 2018 de la Coupe du Monde de Football par la Russie pourrait être boycottée par les dirigeants de l’Union Européenne.

 

Et oui, alors que la Russie a envahi l’Ukraine pour annexer la Crimée, voilà que certains média ont évoqué une possible action coordonnée du G7 pour recommander la suspension de la participation de la Russie à de grands évènements en particulier sportifs.

 

Ainsi, le Championnat du Monde de Natation 2015 prévu à Kazan, le Grand Prix de Formule 1 de Russie à Sotchi ou bien la Coupe du Monde de Football 2018 pourrait être tout bonnement annulée ou bien attribuer à d’autres pays si les instances sportives compétentes le décident.

 

Pour faire simple, c’est tout simplement un boycott de la Russie que les membres du G7 pourraient demander à terme si la Russie poursuivait ses actions contre l’Ukraine. Pour autant, si une réduction de l’accès russe à l’économie occidentale pourrait effectivement gêner Moscou, le boycott d’un évènement sportif par certains pays ne devrait pas être d’un effet exceptionnel. Le boycott des Jeux Olympiques de Moscou en 1980 avait ainsi crée des préjudices aux sportifs mais pas à la Russie. A méditer car le sport ne doit pas être l’otage de jeux géopolitiques que seuls les grands dirigeants du monde sont capables de comprendre parfaitement…

Laisser un commentaire