Transfert : Le Paris SG recrute un “jardinier de luxe” pour chouchouter sa pelouse

Pendant toute la période du mercato, agents, joueurs de foot et entraîneurs sont particulièrement fébriles, impatients de savoir comment les choses vont évoluer pour eux la saison prochaine. Mais ils ne sont pas les seuls concernés par cette période si sensible. Des individus quasi invisibles que l’on oublie souvent et qui sont pourtant réellement indispensables au bon déroulement d’une saison de football sont également l’objet de transferts prestigieux.


 

Ainsi, le Paris-Saint-Germain a commencé son recrutement avec Jonathan Calderwood, qui est… jardinier ! Enfin, jardinier n’est peut-être pas le mot exact mais en français, il n’existe pas de terme réellement approprié pour définir la profession de Calderwood comme c’est le cas en Angleterre où l’on ne plaisante pas avec l’entretien des pelouses. Jonathan Calderwood est donc « groundsman », l’homme du terrain. La traduction ne fait pas vraiment honneur à la profession qui possède sa propre formation outre-Manche : une licence de science des sols et de management des terrains de sport. Voilà qui le différencie bien de votre jardinier, le fils du voisin qui vient tondre la pelouse une fois par mois !

 

Bref, Jonathan Calderwood est un véritable professionnel des terrains de foot. Cet Irlandais arrivant d’Aston Villa a fait ses classes dans le plus prestigieux des stades britanniques : Wembley. A la démolition du vieux stade, il prend ses fonctions à la fois avec les Wolverhampton Wanderers et Aston Villa où il réussit l’exploit de transformer l’affreuse pelouse de Villa Park en vrai billard. Reconnu par ses pairs, Jonathan Calderwood a reçu  les titres de « meilleur groundsman de la First Division » en 2001, « meilleur groundsman de la Premier League » en 2010 et  de « Groundsman de l’année » en 2009 et 2012. Un champion de la discipline donc !

 

En arrivant au PSG, Jonathan Calderwood devrait disposer d’un budget conséquent, nécessaire pour mettre en pratique toute la partie technique de son métier, celle à laquelle on ne pense même pas : engrais, irrigation, chauffage et ventilation des sols, luminothérapie… Avec ce transfert, le PSG ne devrait pas tarder à rivaliser avec les plus grands d’Europe, et si ce n’est pas le cas sur le terrain, ce le sera sur la pelouse !

Laisser un commentaire