Tierce propriété : Le club brésilien de Palmeiras sanctionné

tierce propriétéLa tierce propriété dans le football, plus connue sous l’acronyme TPO (third-party ownership) est une pratique qui connut ses grandes heures en Amérique du Sud et qui consistait pour un club à céder une partie de ses droits économiques sur un joueur à des fonds privés, le plus souvent des agents sportifs ou des fonds d’investissement. Strictement interdite par la FIFA depuis 2015, cette pratique était semble-t-il encore utilisée par le club de Palmeiras…

 

Palmeiras épinglé par la Commission de Discipline de la FIFA

Champion du Brésil en titre, Palmeiras s’est illustré il y a quelques jours pour des actes qu’il aurait probablement préféré garder sous silence.

Le club basé à Sao Paulo a effectivement été épinglé par la Commission de Discipline de la FIFA pour une infraction aux règles édictées par l’institution qui gouverne le monde du ballon rond à l’échelle mondiale.

Eh oui, le club paulista aurait enfreint la règle qui interdit depuis 2015 la tierce propriété et ce dans le cadre d’un partenariat qui le liait à l’un des principaux clubs basés en Equateur, la LDU Quito.

Selon la FIFA, Palmeiras était dans une position telle qu’il pouvait « interférer dans l’indépendance en matière d’emploi et de transfert » du club équatorien. La réciproque, en revanche, n’a pas été mise en lumière.

C’est sans doute pour cette raison que Palmeiras a écopé d’une amende de 47 000€ pour le non-respect de l’interdiction de la tierce propriété alors que la LDU Quito a été blanchie.

 

Palmeiras et ses perles

Si le club paulista a été sous les feux des projecteurs le week-end dernier en reprenant le championnat sur la pelouse de Chapecoense, club ayant perdu la quasi-intégralité de son équipe professionnelle en novembre dernier lors d’une catastrophe aérienne alors qu’il se rendait en Colombie disputer une finale continentale, il a aussi été un acteur majeur du mercato qui se termine ce soir.

Auteur de 28 buts en 2 saisons sous le maillot de Palmeiras, Gabriel Jesus (19 ans) a rejoint Manchester City en janvier, le club anglais doublant plusieurs concurrents européens pour signer le jeune Brésilien.

Deux autres perles de l’effectif du club de Sao Paulo sont très courtisées même s’ils devraient tous deux rester dans leur club au moins jusqu’à cet été : Vitinho (18 ans) est suivi de près par le Bayern Munich alors que Yerry Mina (22 ans) a tapé dans l’œil des recruteurs du FC Barcelone, le grand spécialiste de la valorisation économique des joueurs de football.

Autant dire qu’à Palmeiras, les jeunes joueurs talentueux devraient encore permettre de viser le haut du tableau.

405 total views, 2 views today