Suspension de la Liga Adelante suite à la réintégration de Murcie

real-murcia

Alors que le flou entoure toujours la participation possible (et méritée) du Luzenac Ariège Pyrénées à la Ligue 2 en France, la Ligue de Football Professionnel espagnole fait face à une « affaire similaire » avec le cas du Real Murcie. A la différence que l’autorité espagnole a décidé de suspendre provisoirement la reprise de la Liga Adelante (2ème Divison Espagnole).

 

Décidément, les intersaisons sont de plus en plus difficiles pour les clubs sur le plan financier ce qui offre un véritable casse-tête aux institutions du football pour composer les championnats et concevoir les calendriers.

 

En France, si vous suivez le football, vous savez sans doute que Luzenac se bat, fort justement, pour évoluer en Ligue 2, un championnat dans lequel il a gagné sa place sportivement au terme d’une saison de National formidable. Et pour l’heure, le club ariégeois n’est toujours pas fixé sur son avenir alors même que la Ligue 2 a repris depuis 3 semaines déjà.


Mais l’Espagne aussi a son cas Luzenac avec le club du Real Murcie. Quatrième de la dernière Liga Adelante, la 2ème Division Espagnole, le club du Sud-Est de l’Espagne, Murcia devait logiquement évoluer dans la même division cette année. Seulement, le gendarme financier espagnol a interdit à Murcie de s’inscrire en Liga Adelante arguant que le club avait un taux d’endettement beaucoup trop élevé. Logiquement, la Liga de Futbol Profesional avait donc repêché le 19ème de la dernière édition à savoir le CD Mirandés.

 

Toutefois, après avoir fait valoir ses droits devant les tribunaux, le Real Murcia a bénéficié d’une décision juridique en faveur de sa réintégration en Liga Adelante. La LFP espagnole va donc devoir faire avec et composer avec une D2 espagnole à 23 clubs puisque le CD Mirandes reste repêché.

 

Il y a quelques jours, la LFP espagnole a par conséquent annoncé une suspension de la Liga Adelante afin qu’un nouveau calendrier soit créé et que les clubs puissent préparer au mieux leurs déplacements. Une sage décision que la LFP française aurait peut-être dû imiter il y a trois semaines… Car une réintégration tardive de Luzenac en Ligue 2, déjà envisageable au moment du début du championnat, mettrait probablement un véritable souk dans notre championnat de Ligue 2.

Laisser un commentaire