Super League chinoise : 3 joueurs étrangers maximum sur la feuille de match?

chinese super leagueAlors que les clubs de Super League chinoise parviennent depuis un peu plus d’un an à convaincre quelques-uns des meilleurs joueurs de football de la planète, voilà que Pékin souhaite calmer cette fièvre acheteuse et privilégier la formation des jeunes chinois. Aussi, 3 joueurs étrangers maximum seront autorisés sur la feuille de match dès la prochaine saison.

 

Carlos Tevez, joueur le plus payé du monde, évolue en Super League chinoise

S’il aurait pu être logique que Cristiano Ronaldo ou Leo Messi – sans faire injure aux autres joueurs – soit le joueur de football le mieux payé au monde, c’est pourtant loin de l’Espagne que se trouve ce dernier.

En effet, depuis son départ de Boca Juniors pour rejoindre le Shanghai Shenhua, c’est bel et bien Carlos Tevez qui est le footballeur le mieux payé de la planète avec un salaire estimé à 38,5 millions d’euros.

Mais la Super League chinoise n’a pas réussi à attirer dans ces filets que la star argentine puisque Axel Witsel et Hulk (ex-Zenit Saint Petersbourg), Ezequiel Lavezzi (ex-PSG), Oscar (ex-Chelsea), Jackson Martinez (ex-Atletico Madrid), Gervinho (ex-AS Rome) ou encore Graziano Pelle (ex-Southampton) ont également rallié des clubs chinois.

Grâce à des investissements colossaux, les clubs de Super League chinoise attirent donc les stars du ballon rond mais les autorités souhaitent que les clubs freinent leurs dépenses. D’ailleurs, la mise en place d’une limite de 3 joueurs étrangers sur la feuille de match en championnat vient confirmer cette volonté.

Jusque-là fixée à 5 joueurs, cette limite devrait inciter les clubs chinois à revoir leur stratégie de développement en s’appuyant davantage sur les joueurs locaux que sur les stars internationales.

 

Améliorer la formation des joueurs chinois, un enjeu majeur !

Depuis 2012 et l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping, le football se développe en Chine, c’est incontestable. Il faut dire que le nouvel homme fort de l’Empire du milieu est un passionné de ce sport.

Seulement voilà, s’il est conscient que les stars mondiales vont permettre d’offrir une vraie vitrine à la Super League chinoise, il souhaite également que le football chinois progresse.

Eh oui, alors que la sélection chinoise est bonne dernière du tour final de qualifications pour la Coupe du Monde organisée en 2018 en Russie – et qu’elle est quasiment éliminée après n’avoir glané que 2 points en 5 rencontres – Xi Jinping espère voir son équipe nationale progresser et des joueurs éclore au plus haut niveau mondial.

Une vaste réforme se met actuellement en place pour que la Chine devienne une « grande nation du sport ». En 2008, pour ses Jeux Olympiques, Pékin avait réussi à faire émerger de grands champions dans de nombreuses disciplines. Sera-t-il capable de faire de même en matière de football ?

L’avenir dira donc si la Chine est capable de faire mieux que la 81ème place qu’elle occupe au classement FIFA … entre Saint Kitts et Nevis et les Iles Féroé.

494 total views, 5 views today