Sao Paulo remporte la Copa Sudamericana par abandon

En fin de semaine passée, se déroulait la finale retour de la Copa Sudamericana et celle-ci nous a offert un bien triste dénouement. En effet, si Sao Paulo menait 2-0 sur la pelouse à la mi-temps, le score en est resté là puisque les Argentins de Tigre ne sont pas revenus sur la pelouse en deuxième mi-temps jugeant que les conditions de sécurité n’étaient pas réunies.

Il faut dire qu’une bagarre générale en fin de première mi-temps a mis le feu aux poudres et a fait découvrir aux joueurs argentins comment se réglaient les bagarres générales sur un terrain de foot au Brésil. Et oui, la police locale est entrée sur le terrain pour calmer le jeu et a, selon les dires de plusieurs joueurs argentins, abusé de son pouvoir. En effet, dans le couloir des vestiaires, les joueurs du Tigre auraient été menacés avec des armes à feu et même frappés par les policiers brésiliens. Pire, ces derniers seraient allés jusqu’à menacer les joueurs argentins dans leur vestiaire. Profondément choquant…

Suite à ces menaces prises très au sérieux par le club argentin, les joueurs du Tigre ont préféré déclarer forfait en ne revenant pas sur la pelouse jouée la seconde période du match. Autant dire que la peur devait être présente car nul doute que les joueurs n’auraient pas abandonné ainsi un trophée continental. Présent dans les tribunes, Sepp Blatter, président de la FIFA, est resté bien silencieux face aux évènements.

Pourtant, ces incidents ne sont pas à prendre la légère d’autant que la prochaine Coupe du Monde se déroulera sur le sol auriverde. Alors, espérons que ce match a été simplement un dérapage et n’a pas mis en exergue les importants problèmes de sécurité que pouvaient causer l’organisation d’un évènement sportif important au Brésil …

Laisser un commentaire