Rémi Bonenfant et l’US Avranches en route pour le National ?

Ce week-end, pour le compte de la 8ème Journée du Championnat de France Amateur – Poule D, se tiendra un véritable choc dans la Manche entre la formation d’Avranches, actuel leader de la poule, et Les Herbiers, actuel troisième. Et les locaux pourront compter sur Rémi Bonenfant qui réalise, à l’image de son équipe, un excellent début de saison.

 

Alors que la saison de CFA va bientôt entamer son second quart, diverses tendances sont déjà bien marquées et des équipes ont déjà prouvé qu’il faudrait compter avec elles pour la montée en National. C’est assurément le cas d’Avranches Mont St Michel et des Herbiers qui s’affronteront ce week-end.

 

L’occasion était donc trop belle de parler de l’un des meilleurs joueurs du championnat CFA depuis le début de saison, Rémi Bonenfant. Déjà grand artisan de la bonne saison des Avranchinais lors du précédent exercice, le latéral droit éclabousse la division de tout son talent depuis la première journée de championnat et n’est pas pour rien dans le bilan de son équipe (6 victoire et 1 nul en championnat, qualification lors des deux premiers tours de la Coupe de France).

 

Formé aux Chamois Niortais avant de revenir en région parisienne, d’où il est originaire, pour évoluer avec Viry Chatillon, Bonenfant va connaître sa seule mauvaise expérience sportive à Rouen lors de la saison 2010/2011 puisque il évoluera en CFA2, l’entraîneur ne lui offrant jamais véritablement sa chance en National. Le joueur reviendra donc une nouvelle fois à Viry avant de rejoindre lors de l’été 2012 la Manche et l’US Avranches Mont Saint Michel.


Considéré aujourd’hui comme une des piliers de la formation de coach Deziré, Rémi Bonenfant prend son rôle très à cœur et prouve à chaque rencontre son plaisir de porter le maillot avranchinais. Excellent défenseur habitué à fermer son couloir, il est également le premier attaquant de l’équipe puisque Bonenfant aime se porter vers l’avant dans son couloir et distiller quelques bons centres. Mieux, au-delà de ses qualités offensives dans le couloir droit, le latéral de l’USAMSM dispose également de jolies qualités pour tirer les coups-francs mais aussi un jeu de tête redoutable. Il a d’ailleurs, chose rare pour un défenseur latéral, inscrit d’ores et déjà 3 buts en CFA et participé à près de 50% des buts de son équipe.

 

A l’aise dans le collectif avranchinais, Rémi Bonenfant est donc bien parti pour réaliser une saison encore meilleure que l’an passé dans le championnat CFA. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’Avranches est après 7 journées la meilleure attaque (15 buts) et la meilleure défense (1 but) de la poule D. Espérons juste que cette série continue et que Bonenfant ait enfin une vraie occasion de découvrir le championnat National, une division dans laquelle le défenseur de 24 ans devrait parvenir à s’imposer assez facilement…

Laisser un commentaire