Quand les RedBull Salzbourg usent de petites combines pour recruter Marcel Sabitzer

red-bull-SALZBURG

Alors que la firme RedBull, célèbre pour ses boissons énergétiques, détient plusieurs clubs de football sur la planète, voilà que celle-ci parvient à monter de petites combines entre ses propres clubs pour obtenir les joueurs qu’elle désire. Dernière exemple en date avec l’arrivée de Marcel Sabitzer aux RedBulls Salzburg.

 

En effet, alors que les RedBull Salzbourg tentent tant bien que mal de s’imposer comme le club n°1 d’Autriche, le pays d’origine du fondateur de RedBull, Dietrich Mateschitz, voilà qu’un transfert va faire polémique en ce début de saison.

 

Et oui, le prometteur Marcel Sabitzer évoluait la saison passée au Rapid de Vienne et avait réalisé une belle saison sous les couleurs du maillot de la Capitale. Lié au Rapid jusqu’en 2016, le club viennois avait annoncé qu’il ne laisserait partir Sabitzer qu’à l’étranger et vers un club de plus haut rang où le joueur pourrait poursuivre sa progression. Très concrètement, le Rapid ne voulait pas, à juste titre, renforcer un adversaire ce qui peut totalement se concevoir.


Aussi, quand le RB Leipzig, club de D2 allemande, a effectué une offre pour Sabitzer, le club viennois a joué le jeu en acceptant que le club allemand négocie avec son prodige puisque un départ en Allemagne pouvait le pénaliser directement. Les négociations ont été rapides et un accord a vite été trouvé pour transférer Marcel Sabitzer vers Leipzig.

 

Jusque-là, le Rapid de Vienne ne voyait là qu’un joueur quitté son effectif pour progresser ailleurs. Sauf que le RB Leipzig (aussi appelé RedBull Leipzig par les intimes) est détenu par Dietrich Mateschitz. Aussi, il n’aura fallu que quelques heures après son arrivée à Leipzig pour que Sabitzer ne prenne la route vers Salzbourg sous la forme d’un prêt.

 

Au final, les RedBull Salzbourg parviennent donc bien à recruter un joueur qu’il voulait par-dessus tout pour la prochaine saison. Toutefois, en utilisant une telle combine pour débaucher un joueur à un club concurrent, le Rapid de Vienne, le club de Salzbourg a probablement terni un peu plus son image. Or, l’image est assurément l’un des ingrédients qui transforme un club en un grand club. Dommage …

Laisser un commentaire