Quand la Commission de Discipline de la FFF sanctionne un joueur pour ses tatouages

Habituée à décider des sanctions à infliger aux joueurs dans diverses situations, la Commission de Discipline de la FFF a sanctionné à l’occasion de sa dernière réunion un joueur qui n’avait reçu aucun carton ni même effectué le moindre geste dangereux envers un adversaire. Son seul tort : avoir fièrement montré ses tatouages au public adverse…

 

Et oui, cela peut prêter à sourire mais la Commission de Discipline de la Fédération Française de Football a bel et bien infligé un match de suspension ferme à un joueur à cause de ses tatouages. Le joueur incriminé est le Niçois Alexis Bosetti.

 

Est reproché au joueur le fait d’avoir « provoqué » le public marseillais en exhibant fièrement ses tatouages lors de la victoire 5 à 4 de l’OGC Nice au Stade Vélodrome lors du 16ème de finale de la Coupe de France entre Nice et Marseille.

 

Arborant des tatouages représentant une tête de mort, symbole du groupe de supporters BSN (Brigade Sud Nice) mais aussi les visages de deux célèbres niçois, l’ancien maire Jacques Médecin et le roi du casse Albert Spagiarri, difficile de comprendre là où il peut y avoir eu une véritable provocation.

 

Une chose est certaine, l’OGC Nice n’a pas compris la sanction de son joueur et a, à juste titre, fait appel de la sanction de la Commission de Discipline de la FFF. La décision définitive devrait être connue demain en fin d’après-midi…

Laisser un commentaire