Quand Eibar se lance dans le crowdfunding pour récolter des fonds

Si le football espagnol a brillé sur la scène européenne cette année avec deux clubs sacrés en Coupe d’Europe (le Real Madrid en Ligue des Champions, le FC Seville en Ligue Europa), tout ne va pourtant pas au mieux pour le football ibérique. Sévèrement touché par la crise financière, il voit plusieurs de ses clubs en grand danger économique. Dernier en date le SD Eibar, pourtant promu sportivement en Liga…

 

A l’heure où la crise économique continue de faire des ravages dans le paysage sportif, voilà qu’un nouveau club espagnol est en grande difficulté financière. En effet, deuxième de Liga Adelante, le club basque du SD Eibar a remporté sur le terrain sa place en Liga. Seulement, les dirigeants du club basque éprouvent les plus grandes difficultés à joindre les deux bouts financièrement.

 

Déjà plus petit budget de Liga Adelante avec 3,5 millions d’euros, le SD Eibar n’est effectivement pas du tout armé pour la Liga BBVA et les experts du foot espagnol estiment qu’il manque actuellement 1,7 millions d’euros à Eibar pour valider administrativement sa montée dans l’élite et éviter une relégation en Troisième Division qui se profile à la lecture des chiffres financiers actuels.


Pour autant, au SD Eibar, on a décidé de se battre pour trouver l’argent qu’il manque dans les caisses. Ainsi, depuis quelques heures, le club basque a lancé une campagne de crownfunding sur la Toile pour obtenir quelques deniers supplémentaires. Sur le site « Defiende al Eibar », les supporters du club et les internautes plus généralement peuvent ainsi faire un don au club.

 

Et le SD Eibar a raison de croire au soutien populaire des passionnés du football puisque déjà 700 000€ auraient été trouvés pour aider le club basque. Le crowdfunding semble donc bien fonctionner pour Eibar.

 

Toutefois, comme ce fut le cas à Albacete avec Andrés Iniesta, le SD Eibar pourrait compter sur le soutien financier d’anciens joueurs. Le Madrilène Xabi Alonso et le Mancunien David Silva sont, entre autres, passés par Eibar quand ils étaient plus jeunes…

Laisser un commentaire