Ouverture d’un procès contre les paris truqués en Belgique

Ce vendredi 13 septembre s’ouvre un procès concernant un scandale qui a touché le football belge dans les années 2000. Le Tribunal de Bruxelles devra se prononcer sur une affaire de matchs truqués qui a touché plusieurs clubs du plat pays et en particulier celui de Lierse en 2004-2005.

 

En 2004, les finances du Lierse SK, qui évolue alors en première division belge, ne sont pas au mieux. Coup de chance, un investisseur apparait par miracle et propose un chèque de 370 000€ aux dirigeants qui s’empresse d’accepter. Pourtant, les intentions de cet investisseur chinois nommé Zheyun Ye ne sont pas celles que l’on pourrait attendre. Son objectif n’est pas de rebooster le club et de lui faire jouer les premières places du championnat belge. Au contraire, il souhaite que son club perde des rencontres afin de gagner de l’argent en pariant sur ces défaites. Pour convaincre les joueurs d’arranger le déroulement des rencontres, les méthodes de Zheyun Ye sont radicales : le gardien Cliff Mardulier a ainsi affirmé que pour le convaincre « Il a donné un pistolet à un homme, qui l’a pointé sur moi. Puis il m’a dit : “Si on ne perd pas ce soir, tu vas avoir de sérieux problèmes.” Ce soir-là, on a perdu 5-1, mais il n’était toujours pas satisfait. Après chaque match, on devait lui rendre l’argent qu’il nous donnait. »

 

Le procès qui s’ouvre aujourd’hui poursuivra 31 personnes impliquées dans cette vaste affaire de paris truqués. Zheyun Ye, qui avait également acheté un club finlandais en 2005 et corrompu des joueurs de La Louvière, Geel, Saint-Trond et du FC Brussels, ne sera pas présent pour répondre de ses actes puisqu’il a depuis disparu dans la nature.

One thought on “Ouverture d’un procès contre les paris truqués en Belgique

Laisser un commentaire