Les primes de victoires pour l’Euro, indécentes ?

Ce n’est pas d’aujourd’hui que l’on sait que le football est un milieu où il y a de l’argent, beaucoup d’argent même.  Néanmoins, comme à chaque grande compétition internationale, le thème des primes de victoire fait polémique. Il faut dire qu’à l’heure où beaucoup de Français se serrent la ceinture pour finir les mois, les joueurs de l’Equipe de France se verront eux récompenser d’un chèque de 320 000€ chacun s’il remporte l’Euro 2012.

Il est vrai que cette somme paraît disproportionnée lorsque l’on connaît la situation économique de l’Europe. Mais, comme l’avoue la Fédération, les gains de cette dernière en cas de victoire (image et revenus sponsors principalement) seront tels que la rémunération des joueurs français ne sera que juste proportion de ce qu’ils ont apporté et ceci même si la somme est colossale.

De plus, nos principaux voisins européens, en particulier l’Espagne et l’Allemagne, proposeront à leurs représentants des sommes similaires en cas de victoire puisqu’on évoque des primes de victoire d’environ 300 000€.

On comprend donc bien que les primes démentielles proposées aux joueurs puissent choquées mais dans ce cas-là, ce n’est pas le fonctionnement des primes qui faut revoir mais bien le système économique qui gouverne le football et là c’est un autre débat…

Laisser un commentaire