Les faibles salaires des footballeurs

Les média s’insurgent régulièrement contre les salaires indécents des joueurs de foot et on peut comprendre que le Français moyen trouve anormal de gagner des millions pour courir après un ballon. Il ne faut cependant pas oublier que les footballeurs ne s’appellent pas tous Zlatan Ibrahimovic ou Radamel Falcao et que la majorité est loin d’être millionnaire.

 

Il est évident que les salaires des plus grands joueurs de Ligue 1 atteignent des sommets vertigineux mais il ne faut pas oublier que cela ne concerne qu’une minorité des footballeurs. D’autant plus que le football ne se limite pas à la Ligue 1. En France, la majorité des footballeurs évoluent dans les divisions inférieures où les salaires sont bien plus raisonnables voire faibles. Mais vivre avec un simple SMIC ou cumuler avec un poste à temps partiel n’arrête pas les centaines de joueurs des championnats amateurs  qui tiennent avant tout à jouer.

 

Il faut également tenir compte d’une chose importante dans les salaires des footballeurs : ceux-ci arrêtent leur carrière autour de 35 ans et la source de leurs revenus se tarit brusquement. D’où l’intérêt pour eux de bien gérer leur salaire et surtout d’anticiper leur reconversion pour ne pas se retrouver en difficulté pour la suite. Il faut donc prendre de la distance avec ce que l’on peut lire dans les média. Il ne faut pas faire l’amalgame parmi tous les joueurs de football qui ont des trains de vie bien différents et ne pas oublier que le même phénomène se produit dans les autres sports et qu’un Usain Bolt n’a par exemple rien à envier aux grands noms du football.

Laisser un commentaire