Legia Varsovie – Celtic Glasgow : Les règlements au-dessus de la réalité sportive

celtic-glasgow-legia

On le sait, le football est régi par des règlements précis indispensables à l’équité sportive et au respect des principes mêmes du jeu de football. Le Legia Varsovie a d’ailleurs appris à ses dépens que les règlements étaient bien au-dessus des performances sportives en étant éliminé sur tapis vert en Ligue des Champions alors que le club polonais avait largement dominé le Celtic Glasgow en deux matchs (6-1).

 

La parfaite maîtrise des règlements sportifs des différentes compétitions est une compétence à parfaitement avoir pour un club de football. C’est du moins sûrement ce que doit se dire le Legia Varsovie après son élimination sur tapis vert en Ligue des Champions face au champion d’Ecosse, le Celtic Glasgow.

 

Il faut dire que le club polonais a commis une bourde monumentale en toute fin de match retour à Glasgow. Henning Berg, le coach norvégien du Legia Varsovie décidait de faire entrer Bartosz Bereszinski afin de lui donner un peu de temps de jeu. Seulement, le jeune attaquant polonais avait été oublié sur la liste adressée à l’UEFA par le club polonais. Pour faire simple, le joueur n’était pas qualifié pour disputer la Ligue des Champions.


Le Celtic Glasgow n’a alors pas hésité à faire jouer cette bourde administrative du club polonais pour s’assurer la qualification pour le prochain tour malgré une élimination sportive sur le score de 6 à 1. Un énorme coup dur pour le Legia Varsovie mais qui appelle une question.

 

A la vue de l’influence nulle qu’a eu Bartosz Berezinski sur la rencontre retour en raison de son entrée dans les toutes dernières minutes mais aussi du score cumulé à ce moment, n’aurait-il pas été logique de prioriser la réalité sportive aux règlements. Ou, si l’on comprend que l’UEFA souhaite coute que coute mettre en avant le respect des règlements (logique), n’aurait-il pas été logique que le Celtic Glasgow n’émette pas une réserve administrative ?

 

Une chose est sûre, même si la faute est avérée et que le Legia Varsovie a commis une énorme bourde, on aurait pu imaginer voir un Celtic plus fair-play ne profitant pas d’une erreur administrative de l’adversaire pour se qualifier face à une équipe qui l’a complètement surpassé. Mais les enjeux financiers liés à une participation à la Ligue des Champions sont tels que le fair-play passe souvent au second rang. Dommage…

Laisser un commentaire