Le racisme résiste dans certains stades

 
Au XXIème siècle, on aimerait ne plus avoir à parler du phénomène mais il est malheureusement encore d’actualité. Les joueurs noirs ont encore à subir la déplorable attitude de certains « supporters ».

 
 

Lors de la Supercoupe d’Italie, Paul Pogba, Kwadwo Asamoah et Angelo Ogbonna ont ainsi été accueillis par des cris de singe et des injures à caractères racistes proférées par des supporters de la Lazio de Rome. Ce comportement déplorable s’est poursuivi malgré l’avertissement diffusé dans le stade en deuxième période. Habitué du fait, le club romain a immédiatement été sanctionné par la Ligue de football italienne : la Curva Nord sera fermée pour le premier match de championnat.

 

Ce même week-end, des événements similaires se sont produits lors d’un match de D2 allemande. Le joueur d’Ingolstadt Danny Da Costa a été victime d’insultes racistes et de cris de singe de la part des supporters de Munich 1860, ce qui a conduit à un arrêt momentané du match. Ces événements ne sont heureusement le fait que de quelques individus isolés mais il serait agréable de les voir s’éloigner le plus loin possible des terrains de football.

Laisser un commentaire