Le mercato hivernal aura été calme en France

argent-sale-football

Il y a quelques heures, l’agence de marketing sportif Soccerex a dévoilé son bilan du mercato hivernal 2014/2015. Et si 357 millions d’euros ont été dépensés dans les 4 plus grands championnats européens, le marché français a lui été très calme. Analyse…

 

Alors que beaucoup de dirigeants décrient chaque année le mercato d’hiver lui reprochant d’être davantage un « marché pour les agents de joueurs » que pour les clubs, quelques clubs européens ont prouvé que le mercato hivernal pouvait être l’occasion de réaliser de belles affaires. On pense notamment aux transferts de l’Ivoirien Wilfried Bony à Manchester City  ou du Colombien Juan Cuadrado à Chelsea.

 

En France, en revanche, la rubrique « transferts » des journaux a été relativement vide. Selon le bilan réalisé par Soccerex, les clubs de Ligue 1 n’ont dépensé que 23 millions d’euros sur le marché des transferts soit une somme inférieure aux 30 millions d’euros dépensés l’année passée.

 

A lui seul, l’AS Monaco a réalisé 65% de ces dépenses pour acquérir le milieu du Benfica Lisbonne, Bernardo Lopez, qui a fait ses preuves lors de ses six premiers mois en prêt sur le Rocher.

 

Pour les autres clubs français en revanche, rien à noter de particulier si ce n’est quelques prêts ou échanges de joueurs. Cela tient probablement au manque de liquidités de nombreuses formations mais aussi au fair-play financier qui a par exemple privé le PSG de recruter.

bernardo-lopez

Laisser un commentaire