Le FC Rouen, un monument du football français en DH !

Dans le football, tout va parfois très vite. En effet, au soir de la 38ème journée du dernier Championnat National, le FC Rouen termine 5ème à deux points du futur promu, le CA Bastia. Rappelons alors que ce classement final tient compte d’une pénalité de 3 points infligée au club normand en cours de saison et que le club, sportivement, aurait donc dû gagner sa place en Ligue 2. Quelques semaines plus tard, alors que le FCR s’est préparé pour viser de nouveau la montée vers le football professionnel, catastrophe, le club est relégué en DH

 

Et oui, alors que tous voyaient en le FC Rouen un cador du National pour la saison qui débutera la semaine prochaine, la mauvaise nouvelle est tombée hier : le FCR évoluera bien en DH puisque le CNOSF s’est rangé derrière la décision de la DNCG et à condamner le club rouennais à retrouver le plus haut championnat régional.

 

Mais alors qu’a-t-il bien pu se passer pour en arriver là car, avouons-le, le CNOSF, tout comme la DNCG, ne relègue pas des clubs comme ils en ont envie mais bel et bien sur des bilans financiers. Autant dire que les supporters du FC Rouen ne doivent pas s’en prendre aux organes du football mais plutôt à leurs dirigeants qui n’ont vraisemblablement pas pu boucler leur budget. En effet, au moment de clore les comptes, il manquerait 2M d’euros, une somme colossale quand on sait que cela équivaut à deux fois le budget de certains clubs de National…

 

Aussi, deux questions se posent : Le FC Rouen a-t-il voulu voir plus gros que son ventre ? Si tel est le cas, comment expliquer que le club rouennais ait été incapable de réaliser meilleure saison car, quitte à mettre le prix, la montée doit être à l’arrivée et avec la manière. Second cas et il semblerait que la vérité soit plus dans cette affirmation : L’équipe du Président Granturco n’aurait-il pas pris conscience du déficit laissé par la précédente équipe dirigeante ? Et oui, tous les clubs connaissent la difficulté d’éponger un passif tout en étant ambitieux. Peut-être le club n’a-t-il simplement pas su trouver le bon équilibre pour prendre le temps d’éponger le passif quitte à vivre des jours plus difficiles en championnat…

 

Une chose est certaine, que l’on soit supporter ou non du FC Rouen, on ne peut que déplorer la perte d’un monument du football français car le FCR est et restera quoi qu’on en dise un grand club de football. Il ne reste donc qu’à espérer que le club rouennais se reconstruise vite à moins bien sûr que le tribunal administratif, en cas de recours des dirigeants rouennais, ne donne raison au club normand et lui évite in extremis une relégation qui serait une vraie catastrophe financière et sportive…

One thought on “Le FC Rouen, un monument du football français en DH !

Laisser un commentaire