Le Comité Exécutif de la FIFA approuve un nouveau règlement sur la collaboration avec les intermédiaires

En 2009, la FIFA faisait part de son intention de réformer le système des agents de joueurs constatant de nombreuses lacunes dans celui-ci. Cinq ans plus tard, la FIFA a échangé avec les différents acteurs du milieu et a mis sur pied un nouveau règlement sur la collaboration avec les intermédiaires. La fin des agents sportifs est-elle signée ? Probablement pas…

 

On le sait, depuis de longs mois maintenant, la FIFA souhaite faire évoluer le système des agents sportifs. Considérant que le système manque aujourd’hui de transparence et est par conséquent complexifié, l’instance mondiale du football souhaite édicter de nouvelles règles. Et depuis quelques heures, le Comité Exécutif de la FIFA a d’ailleurs approuvé un règlement sur la collaboration avec les intermédiaires qui pourrait remplacer dès 2015 le règlement qui régit actuellement l’activité des agents sportifs.

 

Parmi les nouveautés de ce texte, on retrouve une certaine dérégulation de l’accès à l’activité d’agent sportif puisque le nouveau règlement de la FIFA est conçu de sorte à faciliter l’accès à la profession d’agent sportif. En revanche, le contrôle des transactions entre joueurs, clubs et intermédiaires sera renforcé afin que le système gagne en transparence.

 

Entre autres, les intermédiaires acteurs dans une transaction devront forcément apparaître et les montants de leur rémunération devront être clairement stipulés tout comme les règles qui ont permis de les calculer. Les agents sportifs devront également être enregistrés auprès des associations membres de la FIFA comme c’est finalement le cas aujourd’hui.

 

Au final, les agents sportifs qui jouent déjà le jeu de la transparence et de l’honnêteté ne devraient pas être très perturbés par la nouvelle donne initiée par la FIFA. Seulement pourra-t-on lui reprocher d’ouvrir une profession à des personnes qui n’ont pas forcément les compétences nécessaires pour être de vrais apports à des joueurs ayant besoin de conseils professionnels. Mais ce sera aux joueurs d’en prendre conscience en privilégiant les services d’un agent de joueur licencié FFF plutôt que d’un intermédiaire sorti d’on ne sait où !!!

Laisser un commentaire