La Squadra Azzura privée de réseaux sociaux pendant la prochaine Coupe du Monde ?

Si vous aimez le sport, vous devez savoir qu’un joueur pour être en pleine possession de ses moyens doit être à la fois prêt physiquement et mentalement. Or, le mental est souvent affecté par des faits prenant place dans l’environnement des joueurs. D’où la volonté de Cesare Prandelli, sélectionneur de l’Italie, de bannir les réseaux sociaux.

 

Et oui, les joueurs italiens, brillamment qualifiés pour la Coupe du Monde qui se tiendra au Brésil l’année prochaine, pourraient bien devoir se passer de Facebook ou encore Twitter pendant la compétition.

 

C’est du moins une des obligations qu’envisagerait de mettre en place Cesare Prandelli, l’homme fort de la Squadra Azzura. Il faut dire qu’il se murmure que ce dernier en aurait marre de voir ses joueurs placés dans des polémiques après avoir communiqué via tweet le plus souvent.


Dernier en date, Mario Balotelli qui n’a vraisemblablement pas apprécié d’être considéré par la presse italienne comme le symbole anti-mafia de l’équipe d’Italie. Autant dire que cet échange écrit a fini de convaincre Prandelli que les réseaux sociaux pouvaient nuire à l’environnement des Italiens au moment de jouer un événement majeur pour la nation italienne.

 

Aussi, il ne serait pas étonnant que d’autres fédérations décident le jour J d’aller dans le même sens afin de protéger leur sélection nationale pour la Coupe du Monde. Mais que les joueurs se rassurent, être privé de réseaux sociaux est une sanction moins dure que la privation de Fifa 14 imposée aux joueurs de Leyton Orient !

 

 

Laisser un commentaire