La RD Congo dans le collimateur de la FIFA

La République Démocratique du Congo risque d’être sanctionnée par la FIFA en raison d’une circulaire adressée par le ministre congolais des Sports, Banza Mukalay Nsungu, aux présidents des clubs de football de son pays. La FIFA exige le retrait de cette circulaire concernant les stades de foot sous peine de sanctions envers les clubs et la sélection du pays.

 

Cette circulaire du 28 novembre 2012 exigeait ainsi que les clubs disputent leurs matchs exclusivement sur des terrains appartenant à l’Etat. Ceci avait provoqué la colère du club de TP Mazembe qui venait de se doter d’un stade privé durant l’année 2012. Cet investissement avait été encouragé et salué par les différentes instances du football, de la FIFA à la FECOFA (fédération congolaise de football) en passant par la CAF, mais également par l’Etat. La décision d’imposer le déroulement des matchs sur des terrains publics a donc été mal vécu par le club de Lubumbashi.

 

Mais au delà de ça, cette circulaire est contraire aux textes de la FIFA qui établit l’autonomie et l’indépendance des fédérations de football. Ainsi, aucun gouvernement n’a le droit d’intervenir dans les affaires propres d’une fédération, toute association membre de la FIFA se devant de gérer ses affaires de manière indépendante. La circulaire du 28 novembre est donc totalement contraire au règlement de la FIFA, c’est pourquoi la FIFA demande à ce qu’elle soit retirée immédiatement. En cas de refus du ministre des sports congolais, les aides de la FIFA et de la CAF serait immédiatement suspendues, les clubs congolais et la sélection nationale seraient privés de compétition continentale et internationale ce qui serait fort dommageable puisque l’équipe du Congo est encore en course pour se qualifier pour le Mondial 2014. Gageons qu’un accord sera rapidement trouvé entre le gouvernement congolais et la FIFA : la RDC est en effet candidate à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations en 2019 et ne souhaite probablement pas se mettre à dos les grandes instances du football.

Laisser un commentaire