La FIFA ne plaisante pas avec les manipulations de matchs !

Il y a quelques mois de cela, deux joueurs anglais évoluant dans le Championnat australien ont fait l’objet d’enquêtes dans le cadre d’une suspicion de manipulation de matchs. Depuis, ces enquêtes ont conduit à inculper pour délit pénal les deux joueurs et la Fédération Australienne de Football, la FFA, a fort logiquement suspendu les joueurs à vie. La FIFA a pour sa part décidé d’étendre cette action au monde entier.

 

Et oui, si vous n’avez jamais entendu parler de Reiss Michael Noel et Joe Nigel Wooley, sachez qu’il est désormais trop tard pour découvrir leurs talents footballistiques puisque ces deux joueurs anglais, qui évoluaient encore il y a quelques mois dans le championnat australien, ont été suspendus à vie.

 

Après diverses enquêtes judiciaires, les deux joueurs ont en effet été reconnus coupables de comportements qui fausse ou fausserait les résultats d’un pari sportif autrement dit de manipulation de matchs ce qui constitue un délit pénal.

 

Aussi, la Fédération de Football Australienne (FFA) a agi rapidement en suspendant les deux joueurs anglais à vie et ceci pour toute activité liée au football. La Commission de la Discipline de la FIFA a suivi la décision de son association membre et a décidé d’étendre au monde la suspension à vie de ces deux joueurs.

 

Cette orientation forte prise par la FIFA prouve clairement que les manipulations de matchs sont prises très au sérieux par l’instance suprême du football mondial. Elle confirme également que les relations qui lient aujourd’hui la FIFA, les associations membres, les confédérations mais aussi Interpol permettent d’optimiser la lutte contre les manipulations de match.

Laisser un commentaire