La Fédération Indonésienne exclut 12 joueurs de son championnat

FOOT-indonesieA l’heure où d’énormes soupçons de match truqué pèsent sur la rencontre entre Caen et Nîmes, la Fédération Indonésienne vient d’exclure 12 joueurs de Divisi Utama. Leur tort : avoir voulu absolument perdre une rencontre … alors qu’ils étaient dans deux équipes différentes.

En Octobre dernier, la rencontre entre les clubs indonésiens du PSS Sleman et du PSIS Semarang avait beaucoup fait parler pour la simple et bonne raison que les cinq buts de la rencontre avaient été inscrits contre leur camp par les joueurs présents sur la pelouse.

Depuis, la rencontre a été étudiée et tout semble prouver que les deux équipes voulaient perdre cette rencontre. Et oui, il ne s’agit pas là d’un match arrangé mais bien d’une rencontre que les deux formations espéraient perdre quitte à y parvenir en inscrivant des buts contre son camp.

Mais pourquoi donc deux équipes pourraient vouloir perdre toutes deux un match de football ? Et bien pour éviter de disputer une rencontre face au Pusamania Borneo FC car ce dernier serait aux mains de la mafia locale.

Une chose est certaine, la peur d’affronter le Pusamania Borneo FC aura conduit à l’exclusion de 12 joueurs du championnat indonésien. Mais le club détenu par la mafia est lui toujours là…

Laisser un commentaire