Jianlin et l’Atletico Madrid ou quand la Chine investit dans le football européen

ATLETICO MADRID

Depuis maintenant quelques années, de riches hommes d’affaires du Moyen-Orient et d’Europe de l’Est sont les principaux investisseurs dans le football européen. En France, on parle ainsi beaucoup du rachat du PSG par les Qataris afin de faire du club de la capitale un grand d’Europe. Mais la Chine également semble prête à investir dans le foot européen comme l’atteste l’arrivée de Wang Jianlin parmi les actionnaires de l’Atletico Madrid.

 

Et oui, jusqu’à présent, jamais des capitaux chinois n’avaient intégré les caisses d’un club de football européen. Mais depuis quelques heures, cela n’est plus vrai puisque le milliardaire Wang Jianlin, patron du groupe Dalian, un conglomérat chinois regroupant des activités immobilières, est actionnaire à hauteur de 20% du capital de l’Atletico Madrid.

 

En effet, Wang Jianlin a investi 45 millions d’euros dans l’Atletico Madrid afin de pouvoir contribuer au développement du club madrilène et d’une « marque à la forte croissance internationale ». Il s’inscrit donc dans la lignée de deux autres riches asiatiques, l’Indonésien Erick Thohir et le Singapourien Peter Lim, qui ont dernièrement acquis l’Inter Milan et le FC Valence.

 

Mais cet accord entre Jianlin et l’Atletico Madrid pourrait faire rentrer le football dans une nouvelle ère puisque cela marque la grande arrivée de la Chine dans le football mondial. D’ailleurs, le contrat signé entre le milliardaire chinois et le dernier finaliste de la Ligue des Champions prévoit la création d’une école de football en Chine pour former les jeunes footballeurs chinois car, oui, cet accord doit permettre à la Chine de s’éveiller enfin au football.

 

Toutefois, c’est aussi l’équilibre du foot espagnol qui pourrait être bouleversé car depuis deux saisons, l’Atletico prouve qu’il a le potentiel pour rivaliser avec son voisin, le Real mais aussi avec le Barça. Aussi, entre l’arrivée au capital du club de Wang Jianlin, la renégociation de sa dette mais aussi l’arrivée d’un nouveau stade en vue de la saison 2016-2017, l’Atletico Madrid semble se tenir prêt pour mettre à mal le traditionnel duel FC Barcelone – Real Madrid. Et ce n’est pas plus mal…

wang-jianlin

Laisser un commentaire