Hull Tigers, futur nom du club de Hull City ?

Dans les toutes prochaines heures, la FA va devoir donner son avis quant à la demande du propriétaire du club d’Hull de changer le nom de son club de « Hull City » à « Hull Tigers ». Mais derrière cette demande, il semblerait que les enjeux soient colossaux aussi bien pour la FA que pour le club « orange et noir ».

 

En effet, depuis que l’homme d’affaires égyptien Assem Allam a repris le contrôle du club anglais fin 2010, il a accordé près de 72 millions de livres de prêt à son club. Entre autres, il a investi près de 26 millions de livres pour permettre à Hull de retrouver la Première League.

 

Seulement, Assem Allam souhaiterait aujourd’hui rendre profitable son club afin de pouvoir, un jour, être remboursé… Pour cela, dans un premier temps, il avait souhaité acquérir le stade et les terrains avoisinant afin d’y établir un immense complexe de divertissement appartenant au club mais la municipalité de Kingston Upon Hull s’y est fermement opposée.

 

L’autre possibilité consistait à créer une marque d’envergure internationale capable de générer à travers le monde des revenus de merchandising. Et, dans ce cadre, Assem Allam en est certain, la marque « Hull City » n’est pas vendeuse alors que « Hull Tigers » le serait bien davantage. Aussi, c’est malgré la grogne des supporters que le propriétaire du club de Hull a demandé à la FA le changement du nom de son club.

 

Reste que le choix s’annonce cornélien pour la FA qui va devoir arbitrer entre tradition du football anglais et le football business tout en sachant que le club de Hull serait menacé de dépôt de bilan dans le cas où Assem Allam n’obtiendrait pas gain de cause. Néanmoins, le risque de dépôt de bilan semble faible puisque même s’il use de cet argument pour mettre la pression sur les instances britanniques, on imagine mal l’homme d’affaires égyptien s’asseoir, en cas de dépôt de bilan, sur les 72 millions de livres qu’il a investi dans le club de Hull City, du moins pour l’instant…

Laisser un commentaire