Faire 900km et ne pas jouer


 
 

Les règlements sont faits pour être respectés mais il faut bien avouer que parfois les appliquer purement et simplement peut être ridicule et il faut savoir faire preuve de souplesse et de bon sens. Ainsi, le Fédération Péruvienne a fait parcourir 900 kilomètres à un joueur qui a été remplacé dès le coup d’envoi.

 
 

En juillet dernier, le match de première division péruvienne entre Melgar et Universitario a dû être interrompu par l’arbitre au bout de 82 minutes sur le score de 2 à 2. Une décision avait en effet fortement déplu aux joueurs et au staff de Melgar qui s’en était alors pris à l’arbitre.

 

La Fédération Péruvienne a tenu à ce que la fin du match soit jouée ultérieurement, avec les mêmes joueurs sur le terrain. La rencontre a donc été reprogrammée. Mais entre-temps, Jahirsino Baylon, l’un des joueurs de Melgar, avait été transféré à l’Union Comercio. Pour 8 minutes de jeu, il a donc dû parcourir 900km à l’aller et autant au retour. Une aberration quand on sait qu’en plus il a été remplacé dès la reprise du match par son coéquipier Alloco ! Tout ça pour rester sur un match nul 2-2…

Laisser un commentaire