Coupe du Monde 2026 : avec 40 équipes qualifiées?

coupe du monde 2026

Alors que les grandes compétitions internationales sont réfléchies très longtemps en amont, Gianni Infantino, président de la FIFA, a évoqué lors d’une récente conférence de presse la possibilité d’augmenter le nombre d’équipes participantes en vue de la Coupe du Monde 2026.

 

 

Une Coupe du Monde disputée par 40 pays dès 2026 ?

Après l’UEFA qui avait décidé que l’Euro 2016 se disputerait à 24 sélections nationales au lieu des 16 équipes habituellement conviées, voilà que c’est le nombre de participants de la Coupe du Monde 2026 qui pourrait être au cœur des prochains débats au sein de la FIFA.

Alors que beaucoup de spécialistes ont critiqué le passage de l’Euro à 24 pays, jugeant que la compétition avait perdu en qualité et que la phase de poules avait perdu de son piquant en raison du peu d’éliminés à l’issue de cette étape, la FIFA s’interroge sur une Coupe du Monde 2026 avec 40 nations au lieu de 32 aujourd’hui.

Lors d’un voyage au Nigéria, Gianni Infantino, le président de la FIFA, a en tout cas rappelé qu’il était personnellement favorable à un Mondial à 40 pays. Selon lui, un tel changement pourrait être particulièrement intéressant pour le continent africain qui pourrait gagner deux qualifiés supplémentaires et donc voir 7 nations le représenter.

Pour justifier son idée, le nouvel homme fort du football mondial – qui a eu l’honneur d’inaugurer le musée de la FIFA à Zürich – a rappelé que la Coupe du Monde était plus qu’un événement sportif puisqu’elle est un phénomène social. Or, pour toucher le plus de personnes possibles sur le globe, il est essentiel que de nouveaux pays puissent découvrir la joie de participer à la Coupe du Monde 2026 et suivantes.

Vers une Coupe du Monde 2026 au rabais ?

Si l’ouverture de la phase finale de la Coupe du Monde 2026 a un plus grand nombre de pays devrait donner lieu à des rencontres de moins grande intensité, du moins au premier tour, elle ne signifie pas pour autant qu’elle sera une compétition au rabais.

En effet, les grandes compétitions internationales se sont, depuis leur création, toujours adaptées à l’évolution des frontières et de la société : nombre d’Etats croissants, développement du football dans de nouveaux territoires.

Aussi, après avoir accueilli 13 équipes en 1930, 16 de 1934 à 1978, 24 de 1982 à 1994 et 32 jusqu’en 2022, une Coupe du Monde à 40 en 2026 n’aurait rien d’incohérent. Reste toutefois à savoir si les instances dirigeantes du football mondial approuveront cette évolution durant l’automne 2016.

468 total views, 1 views today