Coupe d’Espagne : Le Racing Santander refuse de jouer contre la Real Sociedad (Vidéo)

Situation des plus étonnantes, hier à Santander, où l’équipe locale, désormais pensionnaire de D3 espagnole, a refusé de jouer son quart de finale retour de la Coupe d’Espagne contre les Basques de la Real Sociedad. Les santanderino ont ainsi montré de la plus médiatique des manières leur mécontentement à leurs dirigeants qui ne les paient plus depuis de longs mois.

 

Relégués à deux reprises lors des deux dernières saisons et évoluant donc cette saison en Division 3, le Racing Santander avait réalisé un magnifique parcours en Coupe d’Espagne en atteignant les Quarts de finale de la compétition.

 

Seulement, hier, quelques secondes après le coup d’envoi du quart de finale retour (3-1 à l’aller pour les joueurs de San Sebastian), les joueurs de Santander présents sur la pelouse se sont tous rassemblés dans le rond central pendant que tous les membres du staff et les joueurs remplaçants s’alignaient en bordure de pelouse. Après avoir compris le mouvement de grève de leurs adversaires, la Real Sociedad mettait le ballon en touche. Le capitaine du Racing Santander expliquait alors la décision à l’arbitre de ne pas jouer la rencontre et ce dernier renvoyait tout le monde aux vestiaires.

 

Image forte de cette Coupe du Roi, les joueurs de Santander refusant de jouer prouvent une nouvelle fois que, loin des strass et des paillettes, le monde du football n’échappe pas à la crise économique ni aux problèmes d’entreprise.

 

En effet, non payés depuis maintenant plusieurs mois, les joueurs de Santander ont simplement fait valoir leur revendication et montrer qu’ils en avaient marre de ne pas être payés. On pourrait comparer cette action à celle menée par certains salariés pour sauver leur entreprise en France dans l’actualité récente.

 

Il n’empêche que pour l’heure, le principal visé par cette action, le Président Angel Lavin, n’a pas bougé le petit doigt. Espérons néanmoins que les choses se règlent rapidement et que les joueurs retrouvent vite l’envie de porter le maillot du Racing Santander, club qui compte tout de même 43 saisons en Liga.

Laisser un commentaire