2011/2012 : Une année fabuleuse pour le football corse

Alors que l’on accorde souvent au football corse, à tort, une mauvaise image, les clubs de l’Ile de Beauté ont montré cette saison qu’il faudrait compter avec eux dans les années à venir et ont prouvé que le peuple corse était bien passionné de ballon rond.

En effet, rarement le football corse a connu une si belle année que cette saison 2011/2012 :

l’AC Ajaccio, pourtant donné condamné à la trêve hivernale, a fait une splendide deuxième moitié de championnat et a réussi à se maintenir et ceci malgré l’un des plus petits budgets de la division. Le travail du tandem Orsoni – Pantaloni a ainsi prouvé que la combattivité et l’abnégation pouvaient avoir raison du pouvoir de l’argent dans le football

le SC Bastia, après avoir touché le fond en descendant en National il y a de cela deux saisons, a emporté la Ligue 2 haut la main. Auteur d’une seconde partie de saison remarquable, les Bastiais redonnent au SCB son lustre d’antan en lui permettant de retrouver l’Elite. Un résultat juste et mérité tant l’ambiance de Furiani les soirs de match manquaient à la Ligue 1.

le GFCO Ajaccio s’invite quant à lui en Ligue 2 au terme d’une saison réussie tant en championnat qu’en Coupe de France. En effet, si le club a terminé second du dernier championnat de National, il a également brillé en Coupe de France en atteignant le stade des demi-finales et en éliminant dans son parcours le Montpellier Hérault SC, futur champion de France.

le CA Bastia, bien que moins médiatisé que les autres clubs corses, a quant à lui réalisé une saison pleine en CFA et s’est donné le droit d’évoluer la saison prochaine en National. Placé dans un groupe A où la lutte pour la montée aura été serrée jusqu’au bout avec les Franciliens d’Aubervilliers, le CA Bastia portera donc haut l’étendard corse en National la saison prochaine.

En plaçant 4 clubs dans les 60 meilleurs français, la Corse prouve en tout cas qu’elle est un territoire de football. D’ailleurs, si dans les pays étrangers, les capitales possèdent souvent plusieurs clubs à haut niveau, en France, la saison prochaine, ce sera Ajaccio qui pourra s’ériger en capitale du football français avec un club en Ligue 1 et un autre en Ligue 2.

Laisser un commentaire